Un bouclier tarifaire s’applique désormais dans les transports franciliens. Pour se déplacer dans toute la région, le prix d’un ticket est fixé à 5 € (et même 4 € en carnet). Une mesure prise par Île-de-France Mobilités début mars sur une idée de François Durovray, président du Département de l’Essonne qui siège au sein de l’instance.“Selon l’endroit où vous habitiez, vous payiez plus ou moins cher. Ce n’était pas juste. Cette mesure incitera davantage les voyageurs occasionnels à prendre les transports en commun.”Le Département s’engage ainsi durablement sur le sujet de la mobilité en développant les transports en commun et liaisons douces (via l’octroi de subventions aux mairies pour qu’elles construisent des pistes cyclables). Une bonne façon de joindre l’utile à l’agréable et de permettre à l’écologie de progrès de prendre tout son sens : protection de l’environnement et incitation à de nouvelles pratiques, à des alternatives au tout-automobile.

NOUVEAU !