Développement durable

Développement durable

Tout le monde parle de développement durable, mais c’est quoi exactement le développement durable ?

« Le développement durable, c’est avant tout concilier le progrès économique et social sans mettre en péril l’équilibre naturel de la planète. »

 Ce sont d’abord des gestes simples et de bon sens : économies d’eau à domicile mais aussi au niveau communal, éviter d’acheter des produits venant de l’autre bout du monde en dehors des périodes de productions locales, privilégier la production locale, limiter au maximum les emballages, limiter les consommations d’énergie, et privilégier les énergies renouvelables, etc…

Ce n’est pas d’aujourd’hui que la commune de Marolles-en-Hurepoix et vos élus y accordent une place importante : dès 2008, cette « volonté de développement durable » était manifeste et nous continuons et continuerons dans ce sens.

Vous trouverez ci-après les principales réalisations faites depuis 2008 ainsi que les dispositifs dont la commune est acteur Agenda 21 ou qu’elle soutient : Pacte Finance Climat.

Agenda 21

Schéma Développement Durable

La commune a signé le 9 octobre 2010 un protocole d’accord pour la mise en place d’un Agenda 21 avec le Conseil Départemental.

Les objectifs :

  • Décliner les principes du Développement Durable au niveau des collectivités locales (Région, Département, Commune, etc)
  • Permettre de mobiliser, sensibiliser et associer l’ensemble des acteurs à la construction du Développement Durable du territoire, développement qui cherche à concilier la protection de l’environnement, le développement économique et le progrès social, comme rappelé ci-dessus.

Référence :

portail des agendas 21 en France

Pacte Finance Climat

Lors de la séance du conseil Municipal du 28 mars 2019, les membres présents et représentés ont adopté à l’unanimité le Pacte Financier Climat Europe.

Que demande ce Pacte ?

  • Il est demandé aux chefs d’état et de gouvernement européens de négocier au plus vite un Pacte Finance Climat qui assurerait durant 30 ans des financements à la hauteur des enjeux
  • Conduire la transition écologique et solidaire sur le territoire européen et renforcer très fortement notre partenariat avec les pays du Sud
  • Il est demandé qu’une partie significative de la création monétaire de la Banque Centrale Européenne soit mise au service de la lutte contre le dérèglement climatique,
  • Il est demandé qu’un impôt européen sur les bénéfices, de l’ordre de 5 % soit institué, intégralement dédié à la recherche et à la lutte contre le dérèglement climatique.
  • Il est demandé à la France de s’engager fermement dans la défense de ce Pacte auprès des autres États membres de l’Union Européenne.

Références :

Réduire la consommation d'eau - Récupérer les eaux de pluie

  • Récupération des eaux de pluie des tribunes du stade pour arrosage
  • Avenue Agoutin : création d’un bassin de rétention sous l’un des terrains de tennis extérieur et d’un autre sous le nouveau parking derrière la salle des fêtes
  • Remplacement dans certains secteurs des espaces verts par des plantes vivaces et fleuries (rosiers, graminées,) demandant beaucoup moins d’arrosage et protégées par paillage,
  • Espace en jachère (environ 500 m2) dans la deuxième partie du cimetière, poches d’espaces fleuries ne demandant pas d’eau.
  • Engazonnement des 2 demi-lunes au bout de l’Avenue Agoutin (près du château) par des semences robustes, demandant moins d’eau que les semences ordinaires, plantation d’essences d’arbres et d’arbustes à forte pollinisation bons pour les abeilles, bourdons..
  • Pour toute nouvelle construction, infiltration d’eau à la parcelle, ou, si la nature du terrain ne le permet pas, obligation de créer un système de rétention d’eau avec un débit de rejet limité (1 litre par seconde par hectare imperméabilisé).
  • Lors des ventes de propriétés, nécessité de mettre en conformité les réseaux d’eaux usées et d’eaux pluviales avant rejet dans le réseau communautaire.
  • Dans le cimetière, création d’allées en matériau drainant

Réduire consommation d'énergie

Consommation d’énergie :

  • Changement des huisseries du Centre de Loisirs, de la Mairie, de l’école primaire Vivier pour une meilleure isolation thermique.
  • Achat de 2 véhicules électriques pour les services techniques de la mairie
  • Contrat de fourniture d’électricité incluant une part en énergie verte

Éclairages moins consommateurs :

  • Mise en place d’éclairages moins consommateurs (LED) dans divers bâtiments communaux : salle des fêtes, COSEC, Tennis couvert, école maternelle Vivier, médiathèque,
  • Décorations de Noël en LED,
  • Éclairage public : Une campagne de changement des luminaires est en cours (2012-2025) au profit de luminaires à LED beaucoup plus performants (en collaboration avec Cœur d’Essonne Agglomération) et dont la puissance est réduite progressivement (jusqu’à 50%) entre 22h et 6h. On a ainsi l’avantage de continuer à être éclairé tout en réduisant notre consommation.

Et tant d'autres actions...

Restauration :

  • Au niveau du restaurant scolaire, des repas dans la Résidence du Parc et du portage des repas à domicile, 25 % de BIO, avec circuits courts et produits locaux.

Divers :

  • Zéro traitement phytosanitaire,
  • Installation de 2 « hôtels à insectes » près de la mairie, nichoirs dans les écoles maternelles.
  • Plantation d’une prairie fleurie côté Ouest de l’avenue Agoutin (cette prairie va être refaite dès le printemps prochain),
  • De nombreux arbres ont été plantés et tous les végétaux plantés sur la commune proviennent de pépinières de proximité,
  • Nettoyage de la commune une fois par an dans le cadre de la campagne « Essonne Verte, Essonne Propre »
  • Partenariat en 2019 avec le collège Saint Exupéry (2 classes) pour le nettoyage de la ville : bois près de Carrefour Market,
  • Tri sélectif des déchets dans les restaurants scolaires et les bâtiments municipaux,
  • Préservation de l’environnement en supprimant les jetables : gobelets, assiettes, bouteilles en plastique.
  • Création d’un petit potager bio avec les enfants, au Centre de Loisirs
  • Étude phytosanitaire de l’ensemble des arbres de la commune afin de pratiquer une bonne gestion,
  • Aménagement du parvis de l’Église avec des jardinières en plastique recyclé,
  • Lors du premier mandat, la commune avait déjà organisé à la salle des fêtes une exposition sur le Développement Durable pour sensibiliser la population à cette nécessité.
  • Hotel à insectes
commodo Praesent risus elit. dapibus commodo nec neque.