Les tribunes

Avertissement : Cette page reprend les tribunes fournies éventuellement lors de la parution de l’Info’mag, par les 3 listes présentes aux dernières élections municipales, et selon désignations officielles déposées au ministère de l’intérieur, soit :

  • MAROLLES ENSEMBLE
  • MAROLLES, UN DÉFI POUR L’AVENIR
  • Marolles, nous ressemble. Marolles, nous rassemble.

Les contenus sont publiés sur l’Info’mag et sur cette page sans modification autre que mise en forme pour s’adapter au média (par exemple : césure de mots).

Tribunes du mois de janvier 2023

MAROLLES ENSEMBLE

Après le COVID, vos élus font face à cette nouvelle difficulté qu’est la forte augmentation du prix de
l’énergie, qui impacte quasiment tous les achats et notamment les matériaux.
Nous avions déjà lancé en mars 2021 les premières réflexions sur le sujet des économies d’énergie, aussi lorsque les premiers signes patents d’augmentation sont apparus, notre volonté s’en est trouvée décuplée de faire la « chasse aux gaspis » et de lancer toute action de nature à atténuer l’augmentation des dépenses.
Les premières actions sont réalisées mais nous n’en avons pas fini ; les efforts nécessaires se poursuivent avec le concours de tous : élus, mais aussi agents, enseignants.
Par ailleurs, vos élus soutiennent les propositions faites au gouvernement de protéger les finances communales de cette dérive inquiétante des tarifs d’énergie par la mise en place d’un véritable bouclier financier. Il serait injuste et incompréhensible que les collectivités locales soient oubliées ! Espérons que nous serons entendus.
Pour autant, ce problème sérieux ne nous dévie pas de notre trajectoire et nous continuons de dérouler notre programme : les 2 projets prévus pour 2022 ont bien été lancés : au 4etrimestre la 1ère tranche de réhabilitation de la salle des fêtes a été terminée avec notamment un hall d’accueil et des sanitaires totalement rénovés et plus confortables. Quant à l’extension du centre de loisirs, les travaux sont commencés, et un pilotage rigoureux du projet vise à une ouverture pour la rentrée scolaire 2023. Quant
au plan vélo, il se poursuit : les travaux de réalisation de l’itinéraire Collège Gare ont débuté en novembre pour une livraison espérée au printemps 2023.
Vos élus continuent d’œuvrer pour la réalisation du tant attendu cheminement mixte vélo-piétons qui reliera en toute sécurité Marolles à la zone commerciale de Brétigny.
Nous vous souhaitons une belle année 2023
Les 23 élus de Marolles Ensemble

MAROLLES, UN DÉFI POUR L’AVENIR

L’équipe municipale de « Marolles, un défi pour l’avenir » vous souhaite belle et heureuse année 2023. Il nous semble utile de porter à votre connaissance quelques-unes de nos préoccupations survenues lors de cette année 2022.
Manque de communication : Depuis l’arrivée du camp au niveau de la Gare, en tant que conseillers
municipaux, nous sommes obligés de demander à chaque CM un point sur l’avancée de ce dossier. Certes cela ne dépend pas du Maire, mais informer en temps réel l’équipe municipale sur l’évolution de cette situation inédite nous semble la moindre des choses afin que les conseillers puissent renseigner correctement les Marollais qui sont, à juste titre, inquiets.
Faire et ne pas respecter : En septembre 2021, sur décision du Maire et sans concertation, nous sommes passés au 30km/h. Au conseil de novembre dernier, Monsieur le Maire nous informe que des contrôles de vitesse seront effectués mais que seules les personnes roulant au-dessus des 50 km/h seront verbalisées.
Pourquoi alors imposer 30km/h si l’on considère
que rouler à 50 km/h est sans danger ?
Faire et défaire : Nous apprenions en mars l’arrivée d’un 3ème policier municipal puis en novembre
qu’un des agents partant en retraite ne serait pas remplacé. Le poste est nécessaire afin d’accompagner et de prévenir les infractions en constante augmentation et d’avoir une présence plus forte aux entrées et sorties des écoles.
Attendre et se précipiter : Depuis le mois de février, nous attirons l’attention sur le coût des fluides. On nous répondait que la commune était protégée par ses contrats. En novembre, les élus de la majorité ont commencé à s’inquiéter et ont pris des mesures arbitraires (baisse de la température au-delà des règles imposées, fermeture des salles associatives à certaines dates, réductions des services pour les Marollais…). A quoi devons-nous nous attendre pour 2023 ?
Nous sommes à votre écoute et avons pour objectifs de défendre au mieux vos intérêts et ceux de la commune. marollesundefipourlavenir@gmail.com
N MURAIL, I GOLDSPIEGEL, S LEONARD,
C TUSSIOT, F CHAUVANCY

Marolles, nous ressemble. Marolles, nous rassemble.

L’ensemble du pays traverse une période difficile, tensions internationales, instabilité économique mondiale, incertitude énergétique, société française fracturée, etc… Ces événements ont un impact direct sur les collectivités, et donc sur notre ville(age) Marolles-en-Hurepoix. La commune a entâmé une réflexion sur la sobriété énergétique, et engagée des actions indispensables (eviter les gaspillages ). Nous devons continuer cette réflexion et agir plus rapidement, nous soutenons l’extinction des éclairages publiques toute ou partie de la nuit, nous proposons également l’installation de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments municipaux, végétalisation de la façade de l’école primaire R Vivier, transformation des cours de récréation en espaces plus « naturels » perméables et végétalisés en ôtant le bitume, nous proposons la création de forêt urbaine, jardin en permaculture sur l’avenue Agoutin ; nous insistons sur la nécessité d’ une création d’une piste cyclable/ piétonne ou en attendant une navette type minibus électrique entre Marolles et la zone de vie Auchan/ promenade de Brétigny (nous avons sollicité un entretien auprés du Président de la communauté de commune).
Notre groupe regrette que depuis la mise en place des 30 km/h (plus d’ un an), qu’aucune infraction
n’ai fait l’objet d’une verbalisation, certains usagers (navettes comprise) dépassant allègrement les 50 et plus dans certaines artères , il ne s’ agit en aucun cas d’ une impression comme on a pu nous répondre, nous demandons également plus de présence de la police municipale aux abords des établissements scolaires aux horaires d’ entrée et sortie des élèves (respect du code de la route), à l’heure actuelle la commune compte 2 policiers municipaux, nous demandons l’embauche d’un 3éme , redéfinir clairement leurs missions, mais aussi les horaires de présence pour un meilleur service rendu à la population.
Afin de mieux vous servir et vous représenter une page Facebook a été créée « Marolles Fort et Vert »,
une association est en cours de création, n’ hésitez pas à nous contacter.
Bonne fêtes de fin d’année à toutes et à tous.

 


Tribunes du mois d'Octobre 2022

Aucune tribune pour Octobre 2022


Tribunes du mois de Juin 2022

MAROLLES ENSEMBLE

Aux belles paroles, nous privilégions l’action et le respect de nos engagements : vous nous avez élus sur un programme… 2 ans sont passés et plus de la moitié des sujets sont réalisés ou déjà bien engagés et ce, malgré la crise sanitaire. Nous vous avons annoncé les travaux de la salle des fêtes (Phase 1) : ils ont débuté en mai.
Nous vous avons annoncé l’extension du centre de loisirs : le budget a été voté. Le permis de construire est en cours d’instruction. Cet agrandissement est prévu avec application de la dernière règlementation thermique en vigueur et la réalisation de salles pour les enfants avec plancher rafraichissant, brise soleil…
Nous vous avons annoncé notre volonté de réduire notre consommation d’énergie : nous avons obtenu de notre communauté d’agglomération, CDEA, la réduction de l’éclairage urbain au strict nécessaire. Et comme la limitation des dépenses énergétiques et l’environnement sont l’affaire de tous, pour vous encourager et faciliter vos travaux notamment en matière de rénovation énergétique, la commune apporte une aide financière aux Marollais qui déposent un dossier dans le cadre de Cap’travaux (opération menée en lien avec CDEA).
En mars, nous avons déposé un dossier de demande de subvention pour la transformation du patio de l’école maternelle Gaillon, ce qui permettra de créer un nouvel espace tout en participant aux économies d’énergie par la pose d’une toiture avec isolation thermique performante. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive et nous continuerons de rester au service des Marollais, tout en veillant de près aux finances afin de maitriser la fiscalité locale. Et parce que c’est dans notre ADN de s’occuper de tous, d’être « Ensemble », nous avons répondu présent face à l’exode forcé des Ukrainiens. Il était pour nous évident et naturel d’organiser le meilleur accueil possible pour ces réfugiés. Sur ce point, nous tenons à remercier les Marollais qui, une fois de plus, ont proposé leur aide. Enfin, nous avons tous une pensée pour Géry MACHUT, qui nous a quittés récemment. Son engagement pour la commune et bien au-delà était total, avec une humanité et une générosité exceptionnelles. Nous tenons à nouveau à manifester notre soutien à ses proches.
Les élus de Marolles Ensemble

MAROLLES, UN DÉFI POUR L’AVENIR

Un plan Pluri annuel d’investissement, un instrument inutile pour la commune.

Le Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI) est un outil d’analyse financière prospective. Il permet aux collectivités locales et territoriales de planifier leurs investissements sur le long terme (au moins 5 ans), et donc de financer les travaux préventifs ou curatifs nécessaires à leurs infrastructures. Mais Le Maire ne veut pas prévoir un PPI regroupant toutes les problématiques de notre ville. En faisant cela, il ne sait pas anticiper l’avenir de notre commune et surtout les enjeux pour le futur. Sur 3 ans, aucune action n’est envisagée pour réduire la consommation de nos bâtiments et répondre au décret tertiaire. Le décret tertiaire est une obligation réglementaire découlant de la loi Elan. Il vise l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments tertiaires français en demandant aux propriétaires et bailleurs de surfaces supérieures à 1000 m2 de réduire les consommations mesurées en kWh/m2 soit 40% de réduction de la consommation énergétique d’ici 2030. Le maire doit se dire que 2030 « ce n’est pas demain » et que son mandat finissant en 2026, son successeur devra gérer cette situation.
Aucune plantation d’arbres n’est prévue mise à part en 2023. Le maire doit se dire qu’il suffit de planter deux ou trois arbres en fin de mandat pour que le réchauffement climatique n’impacte pas Marolles. Une singulière prise en compte du changement climatique et de l’adaptation de la commune à ce défi. Aucun plan de circulation n’est prévu alors qu’il est nécessaire de revoir la place des circulations alternatives et d’améliorer la fluidité dans la ville. Seul le plan vélo du département et de l’agglo aura lieu sur ce mandat en mettant la rue du potager en sens unique (facile pour nos collégiens de venir au collège!). Sur l’urbanisme ? Le Maire nous signifie que le secteur gare n’avance pas mais il met au PPI un « skate park » pour 2024. Voilà de l’anticipation sur un projet qui ne devrait visiblement pas voir le jour rapidement. A moins que la transparence ne soit pas de mise. Nous y reviendrons lors d’un prochain édito. Nous sommes force de proposition, mais Le Maire décide seul sans écouter le Marollais.
Vous pouvez nous joindre, nous sommes à votre écoute.
N MURAIL, I GOLDSPIEGEL, S LEONARD, F CHAUVANCY, C TUSSIOT
contact@marollesundefipourlavenir.fr
facebook : Marolles un défi pour l’avenir

Marolles, nous ressemble. Marolles, nous rassemble.

Notre groupe tient à présenter ses condoléances à la famille de Monsieur Machut, Adjoint au Maire, qui nous a quitté, la commune a perdu une personne remarquable de par ses compétences, son investissement mais surtout pour son humanité et son sourire.
En cette période de grande instabilité internationale, nous voulons réaffirmer notre attachement à la liberté, à la Paix ; la guerre est à notre porte, la France n’a plus connu de guerre sur son territoire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale hormis le Guerre d’Indépendance d’Algérie. Notre groupe est solidaire du peuple ukrainien qui lutte avec courage contre l’agresseur russe, nous saluons son courage a défendre son territoire, sa liberté, son indépendance. On sait comment commence une guerre, on ne sait jamais comment elle finie, et il n’existe aucune guerre propre.
Notre pays est divisé, fracturé, traversé de tensions, à la limite de l’implosion, soyons vigilants et faisons qu’ensemble notre ville soit un lieu de Paix et de solidarité…

Nous terminerons cette tribune par une citation de Ricardo Florés Magon : « Ce ne sont pas les rebelles qui créent les problèmes du Monde, mais les problèmes du Monde qui créent des rebelles. La révolte c’est la Vie, la soumission c’est la Mort. »
Gilles DELVALLE


Tribunes du mois de Janvier 2022

MAROLLES ENSEMBLE

Malgré les contraintes et les impacts financiers que la crise sanitaire induisent, vos élus ne relâchent pas leurs efforts et continuent d’œuvrer dans l’intérêt commun. Cette année, 2 projets majeurs devraient se réaliser : la salle des fêtes aura de nouveaux sanitaires, chauffage, et entrée ;
le centre de loisirs sera étendu grâce à la réutilisation de l’ancien centre de secours.
Deux autres projets de logements sont à l’étude 11 grande rue et derrière la médiathèque et verront le jour d’ici 2024 pour contribuer à l’obligation de réaliser 30% de logements sociaux. La deuxième et dernière phase de logements rue du puits sucré va reprendre pour aboutir à 8 logements. Les travaux pour l’amélioration de la circulation vélo continuent, la voie reliant Marolles à Guibeville a été refaite sur financement du conseil départemental. La suite sera le parcours gare-collège en 2022. Quant au parcours vers la zone commerciale de Brétigny, le département nous le promet pour 2026.
Encore un engagement tenu : la diffusion du « Que faire à marolles ce week-end ? » : cette infolettre vous rappelle les différentes propositions d’activité. (loisirs, spectacles, …).
Parce que gouverner c’est prévoir, lors du premier conseil municipal de l’année, en complément du débat d’orientation budgétaire, sera présenté une prévision d’investissement à 3 ans ; il va de soi que nous prendrons notre part de la lutte contre le réchauffement climatique, en réduisant notre
consommation d’énergie. Notons que ces réflexions se font ensemble avec des élus d’opposition à l’esprit constructif.
Certes, la crise sanitaire affecte notre vie, complique tout rassemblement : nous aurions pu baisser les bras mais nous avons préférer nous adapter et proposer de nombreuses animations et spectacles qui ont rencontré l’adhésion du public et nous continuerons !
Nous vous souhaitons une belle année 2022.
Les 23 élus de Marolles Ensemble

MAROLLES, UN DÉFI POUR L’AVENIR

Au nom de toute l’équipe Marolles, un défi pour l’avenir, nous vous souhaitons une très belle année 2022.
Malgré une année encore marquée par la Covid, nous continuons à participer et nous investir pour notre belle ville. La majorité municipale rechigne à partager les informations et à dialoguer ouvertement sur les sujets de fond et c’est dommageable pour l’ensemble des Marollais.
Même si la tâche n’est pas aisée, nous saurons relever le défi, être présents pour les décisions importantes, et vous représenter.
Souhaitons que l’année 2022 permette :
• à l’ensemble des Marollais de profiter des lieux de vie que sont le stade et la forêt
• aux associations de fonctionner normalement
• à chacun d’être en bonne sante
• de profiter de la vie et de relever les défis de l’avenir
Nous sommes présents sur la plupart des manifestations de Marolles alors n’hésitez pas à nous aborder, venir discuter avec nous et nous faire part de votre avis sur l’avenir de notre commune. C’est seulement avec vous que notre ville se bonifiera. Vous pouvez nous contacter par mail contact@marollesundefipourlavenir.fr ou sur notre page facebook marolles un défi pour l’avenir.
N.MURAIL, I.GOLDSPIEGEL, S.LEONARD, C.TUSSIOT, F.CHAUVANCY

Marolles, nous ressemble. Marolles, nous rassemble.

L’année 2021 arrive à son terme, nous tenons dans un premier temps à souligner la volonté de la majorité municipale à prendre en compte nos observations, et propositions. Nous espérons que cette « collaboration » se poursuivra dans l’avenir. Il n’en reste pas moins que notre groupe restera vigilant et force de proposition dans l’ intérêt de la commune et de ses habitants.
Nous maintenons nos propositions sur l’aménagement des pelouses de l’ avenue Agoutin en jardin en permaculture (installation de moutons, ruches,…), installation de panneau photovoltaïques dernière génération sur les bâtiments publiques, végétalisation de la façade sud de l’ école R Vivier, de la création d’un poulailler communal, d’ une recyclerie, Fête des solidarités etc … Le groupe « Marolles Fort et Vert » regrette que la Communauté de Commune « Cœur Essonne » ne mette pas tout en œuvre pour la création de la piste cyclable Marolles- CC Maison neuve, nous pensons proposer une pétition auprès des habitants pour faire accélérer le projet, il est évident que cette piste est nécessaire pour la
sécurité de nos jeunes et moins jeunes qui désirent se rendre sur ce point de vie, que ce soit à pied ou à vélo.
Un autre point important qui nous tient à cœur est la réflexion sur l’extinction des éclairages publiques une partie de la nuit, en France plus de 12 000 communes ont mis en place cette action, Marolles doit être pionnière en matière de lutte contre le dérèglement climatique. Nous remercions la commune
d’avoir remis en place, sur une de nos observations lors d’un conseil municipal, le concours des maisons et balcons illuminés, nous voulons également souligner le succès du Conseil municipal des jeunes, et remercier le service jeunesse pour son implication, la commémoration du 11 novembre en fut l’exemple avec la présence des élus jeunes, très belle cérémonie, un grand Merci aux jeunes élu(es).
Nous terminerons cette tribune en vous souhaitant de bonnes fêtes de fin d’année et une très belle année 2022, année d’élections législatives et présidentielle : « Si tu ne t’ occupes pas de Politique, la Politique s’ occupera de toi. ».
Citation Mahatma Gandhi :
« Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. »
Gilles DELVALLE


Tribunes du mois d'Octobre 2021

MAROLLES ENSEMBLE

En cette période de crise sanitaire, les contraintes à respecter sont nombreuses et coûteuses. En parallèle, les finances de la commune sont de plus en plus contraintes, notamment en raison de la baisse poursuivie des dotations d’État. Après étude des capacités financières de la commune, nous
avons fait le choix de poursuivre une gestion rigoureuse et
de ne pas augmenter les impôts communaux
(attention, en raison de la suppression de la taxe d’habitation, les avis d’imposition regroupent désormais les anciens taux communaux et départemental), tout en maintenant l’offre de service et l’accompagnement des administrés. L’exercice n’est pas simple.
Pour la jeunesse et la vie associative, les budgets sont donc
maintenus pour poursuivre les actions déjà mises en œuvre et impulser de nouveaux projets. Afin d’aider les familles et de faciliter l’organisation des activités associatives, l’accompagnement aux activités est poursuivi cette année encore.
Le bien-être de nos enfants reste aussi notre priorité avec
l’ouverture de l’accueil dans les structures périscolaires et le centre de loisirs dès 7h15, et la réorganisation de la pause méridienne pour permettre à tous les enfants de déjeuner au restaurant scolaire malgré l’application des protocoles
sanitaires. À ce sujet, nous regrettons que la proposition
de réorganisation qui a été portée par l’équipe du service Enfance n’ait pas été retenue. Elle aurait permis la mise en place d’un véritable accueil de loisirs avec animations sur le temps du midi. A défaut, après validation par le DASEN, la pause
méridienne va être rallongée de 15 mn, sans augmentation
des tarifs de restauration.
Le CCAS poursuivra son rôle très actif auprès des seniors
Marollais et des personnes démunies afin de lutter contre leur isolement. La crise sanitaire aura d’ailleurs eu un effet positif en ce domaine : celui de mobiliser nombre de bénévoles pour aider les autres, pour le portage des courses ou la participation
au fonctionnement du centre de vaccination d’Arpajon et nous
les remercions pour leur engagement.
Malgré la crise et un budget contraint, la continuité du service
public est assurée avec, au cœur de notre action, la recherche de l’intérêt général.
Les élus de Marolles Ensemble

MAROLLES, UN DÉFI POUR L’AVENIR

La saison estivale se termine et la rentrée ne sera pas aussi sereine qu’espérée.
Les associations Marollaises ont fait preuve de professionna
lisme lors de la crise sanitaire et nous espérons que la saison 2021 2022 pourra se dérouler le plus normalement possible. Nous tenons à remercier les bénévoles impliqués et nous sommes à leur écoute. En septembre, la vitesse limite dans la ville sera de 30 km/h. Encore une décision prise unilatéralement par le Maire sans débat ni concertation. La vitesse est un problème de sécurité, nous le savons, mais diminuer la vitesse ne résoudra pas les problèmes d’incivilité de certains. L’avenue du Lieutenant Agoutin est limitée à 30 km/h mais elle est
conçue de telle façon qu’elle favorise la vitesse. Pour nous, il
faudrait des aménagements urbains limitant la vitesse et un contrôle accru du respect des limitations. Lors du dernier conseil, nous avons demandé un débat sur l’avenir de notre commune, sur son urbanisation, son plan de circulation, son agriculture, sa vie économique. Un débat pour préparer l’avenir et intégrer les Marollais dans la vie de
notre commune.
Refus du Maire. Les seules réunions publiques prévues seront celles rendues obligatoires par la loi lors de modification du PLU pour accueillir le secteur Gare. Encore une fois, le Maire s’arrange pour décider seul alors que la création du secteur gare va apporter des modifications
profondes dans la vie des Marollais.
Pourquoi ne pas faire des visites urbaines, prévoir un questionnaire, faire des réunions de présentation des possibilités ?

Pour Marolles, un défi pour l’avenir
N MURAIL, I GOLDSPIEGEL, F CHAUVANCY,

S LEONARD, C TUSSIOT

Marolles, nous ressemble. Marolles, nous rassemble.

Aux habitant(e)s de Marolles en Hurepoix.
Les vacances d’ été sont finies, nous espérons qu’elles se
sont biens passées pour l’ ensemble des Marollais, malgré une météo capricieuse et les conséquences de la pandémie.
Au 1° septembre, notre ville(age) est passée à 30km/h, soit
pour traverser notre commune (1,8 km), un temps supplémentaire de 1 minute 30, notre groupe soutient cette décision (inscrite au programme), pour des raisons de sécurité ; en effet nombre d’ automobilistes dépassaient allègrement la vitesse
limite de 50 km/h, il ne fait aucun doute que ces mêmes au
tomobilistes ne respecteront pas les 30 km/h mais peut être ne dépasseront ils pas les 50 ; d’autre part la réduction de la vitesse entraînera une baisse des nuissances sonores.
Le 2 septembre, les enfants auront repris le chemin de
l’Ecole, nous leur souhaitons une bonne rentrée et une bonne année scolaire ; nous regrettons que la proposition d’ aménagement horaire proposée par la commune, à savoir ouverture anticipée des écoles d’un quart d’heure permettant une pause méridienne (repas) plus longue est reçue un avis défavorable de la part du corps enseignant et des représentants des parents d’élève, peut être que cette proposition aurait elle reçu un avis favorable si l’ensemble des familles avait été consultées. La pause repas est un moment très important dans la
journée d’un écolier, période privilégiée d’apprentissage de la
vie en collectivité, d’échanges et de décontraction, de jeu ; le protocole imposé par le Covid contracte ce temps et entraine un stress supplémentaire tant pour les enfants, que pour les personnels d’ éducation ( animateurs).
Notre groupe continuera son action en étant force de pro
position, nous soutiendrons toutes propositions ou décisions propices à l’amélioration de la qualité de vie de notre commune, en matiére de dévelopemment durable, protection de l’environnement, d’animations festives culturelles, sportives.
« Celui qui ouvre une porte d‘école, ferme une prison. »

Victor Hugo
, écrivain, poète, romancier (1802-1885)

Groupe Marolles Fort et Vert


Tribunes du mois de juin 2021

MAROLLES ENSEMBLE

Pendant la crise, les travaux continuent. La crise sanitaire n’épargne personne, et complique la vie et l’activité de tous : le dynamisme des associations marollaises a été aussi mis à rude épreuve. Mais nous allons pourvoir à nouveau profiter de vivre ensemble des moments de cordialité. Ainsi, les manifestations de loisirs, de sport et culturelle, qui sont un des atouts de Marolles, devraient prochainement reprendre. De même des actions que nous nous sommes engagés à réaliser vont voir le jour : par exemple les rencontres semestrielles qui vous permettront d’échanger de près avec vos élus.

Le plan vélo a été largement décrit par notre communauté d’agglomération, et le dossier de demande de subvention devrait être soumis à la Région d’ici mi 2021 pour améliorer la circulation vélo entre sente de Leudeville et gare.

Nous nous sommes engagés à sécuriser le cheminement des enfants entre le centre de loisirs et d’autres équipements municipaux, (restaurants, écoles, stade) : après des années d’efforts, un projet va enfin démarrer, et devrait se concrétiser d’ici 2023 avec à la clef la création de 40 logements derrière la ferme. Ce projet vous sera bien sûr présenté plus en détail.

Pour certains c’est une mode, pour nous qui sommes entre ville et campagne, Nous souhaitons en faire plus en développement durable : et le mieux est de montrer l’exemple : nous souhaitons réduire les consommations d’énergie dans les équipements communaux et donc le budget récemment voté inclut divers dispositifs d’économies d’énergie (thermostats, régulation de chaudière, …). Des actions en faveur de l’environnement sont également démarrées : plus de récupération et d’utilisation d’eau de pluie, plus de végétalisation des espaces communs, protection de petits animaux, troc’plantes pour partager plantes et astuces, …

La sécurité n’est pas en reste puisque nous généralisons le 30km/h qui était déjà sûr près de 2/3 de notre commune. Certes nous ne sommes pas les premiers à le faire, mais nous avons préféré étudier le temps nécessaire plutôt que prendre une décision irréfléchie.

Marolles Ensemble espère une fin de crise proche et vous souhaite un retour à une vie plus libre dans un Marolles qui vous convient.

Vos 23 élus de la majorité sont à votre disposition : si vous voulez les rencontrer faites nous en part en laissant vos coordonnées.

MAROLLES, UN DÉFI POUR L’AVENIR

Mardi 6 avril, le conseil municipal s’est réuni pour voter le budget.

Nous avons voté contre ce budget pour plusieurs raisons.

En effet, le risque de crise sociale après la pandémie est important et certaines recettes, Etat, département région et surtout Cœur d’Essonne, ne sont pas assurées.

L’auto financement est en baisse et peut nous faire craindre un risque pour les futurs investissements.

Il ne nous a été présenté aucun plan pluriannuel d’investissement ni aucun état des lieux du patrimoine. Difficile alors d’anticiper les dépenses nécessaires et urgentes.

De même, pour le CCAS nous nous sommes abstenus sur le budget car il n’anticipe pas les difficultés liées au COVID.

Lors de la séance du 6 avril, nous avions voté les taux des taxes puisqu’ils ne présentaient pas d’augmentation. Or lors de la séance du 8 avril pour le vote du budget de l’Agglomération, M. Joubert a voté une augmentation de la taxe foncière de 2,9 %.

Ainsi lors de la séance du 15 mai pour compenser cette hausse, nous avons proposé de baisser le taux de la taxe foncière. Cela n’aurait entrainé qu’une baisse de de 70 000 € de recette pour la commune, sans mettre les finances de la ville en difficulté…Proposition refusé par la majorité municipale.

N MURAIL, I GOLDSPIEGEL, S LEONARD, F CHAUVANCY, C TUSSIOT

Marolles, nous ressemble. Marolles, nous rassemble.

Déjà un an

Depuis la réré-élection de l’équipe de M Joubert, rien de nouveau à Marolles

La majorité municipale manque d’ambition et souffre de surdité, nos propositions ne sont jamais prises en compte ou refusées. Voici des exemples : Aménagement des 1/2 lunes en permaculture/ réhabilitation de la salle des fêtes en salle de spectacle et cinéma/ Circulation à 30 km/h sur ensemble de la commune/ Réflexion sur mobilier urbain Av Agoutin/ Mise en place de boite à livres (celle de la gare est du fait de la SNCF)/ Marquage des véhicules municipaux etc. Lors de conseils municipaux nous avons fait observer que l ‘ exposition sur l’eau (Ferme) aurait pu être déplacée sur place de la Mairie pour une meilleure visibilité : aucune action. Nous avons fait remarquer que le radar « pédagogique » rue de la poste ne fonctionnait pas (photos à l’appui), rien n’ a été fait, on nous a répondu qu’il fonctionnait correctement. Nous avons fait remarquer la vitesse excessive des bus dans nos rues, réponse « c’est juste une impression et ce ne pas de notre responsabilité » Faux la sécurité est une prérogative du Maire. Création d’une voie piétonne et cyclable vers Auchan, ce n’est pas de notre ressort, Installation de panneaux d’expression libre, on attend

Les dépenses en personnel représentent 55% du budget (moyenne des villes de la même taille) par contre l’offre en matière d’activités et de services offerts n’est pas à la hauteur, ce chiffre est corroboré par l’endettement de notre ville supérieur aux villes de la même strate (Min Economie). Un exemple, la ville subventionne le RCA à hauteur de 3500 E, prend en charge l’entretien du stade, l’éclairage, mais aucun enfant, adulte porte les couleurs de Marolles et ce depuis très longtemps (déplacement à la charge des familles)

Pour finir :la Majorité municipale m’a dit que le conseil municipal n’était pas le lieu pour faire de la politique, excellent non, je rappelle que les 2 groupes sont inscrits à l’UDI et DVD

Avez-vous remarqué que le véhicule de la Police municipale arbore un drapeau Breton, Why not ! , mais nous ne sommes pas en Bretagne

« A ton deuxième naufrage n’accuse pas la mer » G Legardinier

Bon déconfinement et bonne santé à toutes et à tous


Tribunes du mois de janvier 2021

MAROLLES ENSEMBLE

Le programme sur lequel nous avons été élus reste d’actualité : nous l’avons commencé et poursuivrons sa réalisation tout en continuant d’œuvrer pour assurer le fonctionnement du service public au quotidien malgré les aléas et cette situation particulière que la COVID nous impose. Pour l’aménagement du pôle gare, projet porté par notre communauté d’agglomération CDEA, la réunion publique organisée courant octobre a été l’occasion pour les participants de s’exprimer et de proposer des améliorations. À cet égard, nous avons complété les remarques faites en séance par un courrier circonstancié déposé sur le registre public demandant instamment d’améliorer l’accessibilité de la gare. Le conseil communautaire a validé son plan Vélo pour la période 2021 / 2023 ; autre sujet « Mobilités » prévu dans notre programme, avec, en particulier un itinéraire qui conduira du collège à la gare. Nous sommes aussi actifs et mobilisés pour sa continuité en direction de Brétigny. Marolles doit augmenter sa part de logements sociaux : c’est une nécessité imposée par l’État. Deux projets de création de logements, initiés précédemment, reprendront cette année à la ferme du Puits Sucré et au 11, grande rue, près de la Poste. Il est fondamental de conserver la maîtrise de ces opérations d’urbanisation pour répondre aux obligations fixées par l’État mais aussi conserver à Marolles son caractère. Ignorer cette nécessité, ce besoin de logements, notamment sociaux, nous entraînerait vers une reprise en main par les services de l’Etat et conduirait à un autre Marolles-en-Hurepoix que nous ne souhaitons pas. Vos 23 élus de la majorité sont à votre disposition et vous souhaitent une bonne année 2021.

MAROLLES, UN DÉFI POUR L’AVENIR

Après cette année difficile, nous vous présentons nos meilleurs vœux pour 2021 avec l’espoir que chacun puisse reprendre une vie normale. Depuis le début du mandat, nous sommes présents à chaque commission et à chaque conseil municipal. Nous y sommes force de proposition : mise en place d’un transport à la demande pour les actes médicaux, don d’un bon d’achat à utiliser chez nos commerçants lors de la distribution des colis de Noël, mise en garde sur des modifications proposées pour les inscriptions au centre de loisirs …. Prochainement le PLU sera modifié afin d’intégrer le secteur gare. Nous veillerons à ce que ce projet soit construit avec vous avec plus d’une réunion ou enquête publique. Cependant, nous regrettons que lors des séances du conseil municipal, nos questions, pourtant non polémiques, ne soient pas toujours appréciées. Elles ont pour seul but d’éclairer les débats et d’informer l’ensemble du conseil municipal.

Nous restons à votre écoute :

Facebook « Marolles un défi pour l’avenir »

Mail contact@marollesundefipourlavenir.fr

N.MURAIL, I.GOLDSPIEGEL, F.CHAUVANCY, S.LEONARD, C.TUSSIOT

Marolles, nous ressemble. Marolles, nous rassemble.

Non communiqué.

neque. amet, Praesent sit vulputate, Lorem elementum Phasellus tempus dictum Sed