Sécurité

La politique sécurité

La politique de la commune en matière de sécurité est essentiellement tournée vers la prévention. Néanmoins, des actions de répression restent nécessaires notamment pour réduire et limiter les comportements dangereux et inciviques.

Vous trouverez ci-après une description des moyens, les actions entreprises tant en prévention qu’en répression, mais aussi quelques explications sur des dispositifs ou moyens :


Les Moyens

Moyens humains : 3 policiers municipaux

Moyens techniques : 

  • Radar pédagogique
  • 1 véhicule Kangoo équipé de sonorisation
  • Gilets pare-balles et équipement complet sauf arme
  • Procès-Verbal Électronique
  • Anti-bélier utilisés lors de manifestations en application du plan Vigipirate

Missions de surveillance

  • Sécurité aux abords des établissements scolaires
  • Foires et marchés
  • Cérémonies, fêtes, manifestations organisées par la commune
  • Circulation et stationnement
  • Gestion des objets trouvés
  • Recensement et suivi des chiens de 1ère et 2ème catégories

Actions de prévention

  • contrôle d’éclairage des véhicules chaque année
  • Radar pédagogique.
  • Citoyens Vigilants
  • Protection des enfants aux entrées/sorties d’écoles
  • Protection des cortèges  lors des défilés : commémoration, carnaval, retraite aux flambeaux.

Actions de répression

  • Contrôle de Stationnement : verbalisation par boîtier portatif : PVE (Procès-Verbal Électronique),
  • Enlèvement des véhicules et mise en fourrière
  • Respect de la réglementation routière.

Radar pédagogique

Le radar pédagogique, propriété de la commune, est déplacé chaque trimestre pour mesure et analyse des vitesses de circulation. Il permet aussi de  sensibiliser les conducteurs à un comportement respectueux du code de la route mais aussi des autres utilisateurs : cyclistes, piétons,

Le choix des emplacements tient compte des remontées de Marollais percevant des vitesses excessives dans les rues de la commune. De nombreuses rues ont ainsi été analysées une, voire deux fois.

Une vitesse plutôt respectée :  Les statistiques obtenues montrent que la vitesse est respectée dans la majorité des cas avec une marge de plus ou moins 10 km/h. Seul un faible pourcentage de conducteurs inciviques dépasse largement la vitesse autorisée :

Exemple : mesure en 2020 rue du lieutenant Agoutin  (limité à 30km/h) pour 12644 passages :

  • Inférieur à 30km/h : 91.28%
  • De 30 à 40km/h :       7.83%
  • De 41 à 50km/h :       0.79%
  • Au-delà de 50km/h :  0.09%

Un ressenti très subjectif :  Le piéton a un ressenti de la vitesse qui varie en fonction de la largeur de la rue, de la taille du véhicule, de son accélération, de son bruit, de la largeur du trottoir. Ces éléments, conjugués ou non, peuvent lui donner à tort une perception de vitesse excessive.


Opération Tranquillité Absence (OTA)

OTA est un dispositif permettant aux résidents de la commune d’avoir une surveillance de leur domicile par un passage quotidien de la Police Municipale, et d’être informé en cas de dommages lors de leurs absences de courte, moyenne ou plus longue durée.

La surveillance peut se faire soit de la rue (portail fermé à clé) soit tout autour de la maison (portail non fermé à clé et sur autorisation du propriétaire)

Pour s’inscrire auprès de la Police Municipale, s’adresser à l’accueil de la Mairie.


Citoyens-vigilants, habitants-relais

Citoyen Vigilant
Inspiré du dispositif « participation citoyenne » , Citoyen Vigilant est un dispositif à couverture nationale destiné à lutter contre les cambriolages et les incivilités.

Ce système a fait ses preuves et peut induire 80% de baisse des cambriolages.

Quelques références  :

Mis en place à Marolles en 2014 : afin de lutter contre les cambriolages et les dégradations de biens personnels, la municipalité a décidé en 2014 de mettre en place le dispositif « Citoyens-vigilants » (C-V). Ainsi une convention a été signée entre la Mairie, la Gendarmerie et la Préfecture le 20 juin 2014. Cette opération de solidarité et de remontée d’informations est une opération citoyenne dans laquelle il ne s’agit pas de se substituer à la gendarmerie. C’est un véritable partenariat entre habitants référents volontaires, mairie, gendarmerie et police municipale.

objectifs de ce dispositif :

  • Augmenter l’efficacité d’intervention par la rapidité d’information,
  • Faire de la prévention,
  • Avoir une plus grande connaissance des évènements sur la commune,
  • Rapprocher population et gendarmerie.

Vous êtes citoyens désireux de créer un élan d’entraide et de solidarité dans votre périmètre d’habitation pour réduire l’insécurité et plus particulièrement les cambriolages ? Venez rejoindre un groupe de volontaires en vous faisant connaître auprès de la police municipale : policemunicipale@marolles-en-hurepoix.fr ou de la mairie 01 69 14 14 40.

Un Citoyen vigilant doit :

  • Avoir un regard ouvert sur son quartier, sur sa commune
  • Être vigilant pour observer et détecter ce qui est anormal
  • Informer immédiatement les forces de police
  • Exercer un comportement citoyen

Ce qui est exclu : les problèmes personnels, les relations de voisinage, la délation.

Bilan de fin de mandat 2020

Après une première expérimentation de 2014 à 2020, le mandat des citoyens vigilants s’est arrêté avec les nouvelles élections municipales de Mars 2020.Le dispositif a malgré tout correctement fonctionné. Fort de cette expérience nous ne pourrons que l’améliorer. Suite aux élections municipales su 16 mars 2020, le confinement et la crise sanitaire ont retardé la mise en place de ce dispositif et l’appel à candidatures. Certaines sont déjà parvenues, nous en attendons d’autres, n’hésitez pas à vous manifester. Il est souhaitable que le C-V ait une présence suffisante sur la commune. Une fois la totalité des candidatures des C-V retenues, une réunion sera organisée en présence de la Gendarmerie, des Policiers Municipaux, des représentants de la Mairie en charge de ce dossier.

Ne tardez pas à vous faire connaître si vous souhaitez devenir Citoyen-Vigilant.


Police de Sécurité au Quotidien

Ce dispositif est le fruit d’un partenariat entre la Police Municipale et la Gendarmerie. Une demi-journée différente chaque semaine, un binôme « 1 Gendarme-1 Policier Municipal » circule à pied dans Marolles pour contacts avec les commerçants, les entreprises, la population. Le dispositif a démarré au mois d’octobre 2020 et rencontre un vif succès auprès des commerçants et entrepreneurs.


Réunion mensuelle PM-Gendarmerie

  • Réunion mensuelle Police Municipale-Gendarmerie

Effectifs : 15/16 gendarmes + 4 réservistes venus en renfort

État sur la situation de la commune sur les violences, vols, cambriolages, escroqueries.

 Exemple  : Réunion du 19 novembre 2020 :

Bilan sur l’année 2020, arrêté au 31 octobre:

 – Atteintes volontaires à l’intégrité physique (violences) : 24 faits – stable par rapport à 2019

– Atteintes aux biens : 76 faits – en baisse de 16,5%  par rapport à 2019 ; dont 11 cambriolages d’habitation principale (-21,4%) et 29 vols liés à l’automobile (-23,7%)

– Escroqueries : 13 faits – stable par rapport à 2019

Au niveau de la circonscription :

Délinquances : 816 contrôles, 630 interventions, 259 crimes et délits,

Pour l’ensemble de son activité la gendarmerie de Marolles-en-Hurepoix a constaté une baisse de la délinquance générale de 30% entre janvier et octobre 2020

velit, mi, suscipit massa efficitur. luctus libero. Aliquam venenatis, leo.