Parlons prévention sécurité ! 30 km/h dans toute la commune. En circulant dans la commune, en tant que piétons, nous nous rendons très vite compte d’un sentiment d’insécurité ressenti lors du passage des véhicules. L’étroitesse des trottoirs, la taille des véhicules, le bruit du moteur, sont des facteurs qui engendrent une perception de vitesse qui semble bien supérieure à celle autorisée. À cela s’ajoutent les nombreux poteaux de signalisation qui encombrent nos trottoirs. Pour l’automobiliste, la multiplication des vitesses autorisées, 30km/h dans certaines rues, 50km/h dans d’autres rues, des zones limitées à 30km/h, provoque un flou, une incompréhension et fait qu’il ne prête plus attention aux divers panneaux. L’excès de panneaux annule la signalisation. À ce jour, la commune compte les trois quart de ses rues en limitation 30km/h ou zone 30km/h. Nous comptabilisons actuellement 51 panneaux de signalisation de vitesse. Ils ne sont pas tous sur des poteaux mais la plupart le sont et créent une gêne sur les trottoirs. Il est maintenant nécessaire de penser à harmoniser la limitation de vitesse sur l’ensemble de la commune. En effet cette limitation aurait pour effet d’apporter plus de sécurité pour les piétons et les automobilistes, de rendre la circulation plus fluide, plus régulière à bas régime, et donc de diminuer la consommation de carburant et ainsi provoquer moins de pollution. La « Ville 30 » améliore la sécurité routière, apporte une meilleure lisibilité de la vitesse réglementaire, encourage la pratique de la marche et du vélo, et favorise les déplacements des personnes à mobilité réduite. L’harmonisation pour les piétons aura un impact immédiat par la diminution de nombreux poteaux encombrant les trottoirs et ainsi donnera une circulation piétonnière plus aisée. Harmoniser c’est appliquer la même vitesse dans la totalité de la commune et la vitesse qui apporte le plus de réponses aux questions soulevées ci-dessus est celle de 30km/h. L’harmonisation à 30 km/h est un acte de prévention pour le bien des citoyens ainsi que des automobilistes. C’est aussi une contrainte pour eux et nous en avons conscience. Seulement la sécurité des enfants, des adultes, des personnes âgées, des personnes à mobilité réduite, des assistantes maternelles avec leurs poussettes passe en priorité sur cette contrainte. La prévention n’exclut par la répression en cas de non-respect, et la police municipale en partenariat avec la gendarmerie, veillera à l’application de cette mesure. Dès la deuxième quinzaine de juin une communication sera faite par le biais des panneaux lumineux, des calicots, des réseaux sociaux, publications municipales pour une mise en place au 1er septembre. Comme de nombreuses villes et communes, en France et à l’étranger, Marolles sera donc à 30 km/h en totalité, à l’exception de zones de rencontres que vous verrez apparaître ultérieurement, où piétons, vélos et automobilistes se partagent la chaussée et dont la limitation est ramenée à 20km/h. L’harmonisation à 30 km/h est un acte de prévention pour le bien de tous les Marollais qu’ils soient ou non automobilistes.